Comment frapper plus fort en boxe ?

Puissant coup de poing

Voici le guide de la frappe pour les boxeurs, les combattants et tous ceux qui veulent apprendre à frapper correctement et surtout, avec puissance ! Apprenez à déchaîner les coups de poing dès maintenant !

Avant d’aborder le sujet de la frappe puissante, vous devez comprendre quelques notions de base sur la façon dont la puissance est générée par le corps. Ensuite, vous apprendrez à disposer votre corps de manière à ce que toute votre force et votre poids soient efficacement canalisés vers vos coups.

Ensuite, vous maîtriserez en détail la bonne technique de frappe afin d’obtenir un coup de poing lourd.

Pour finir, je vous laisserai quelques conseils sur la façon de vous entraîner pour améliorer votre puissance de frappe.

La science des coups de poing

La force d’un coup de poing dépend fortement d’une technique, d’une habileté et d’un timing, qui sont forgés par des centaines d’heures d’entraînement ainsi que par une génétique optimale.

Selon les recherches, la force de frappe en boxe amateur est d’environ 2 500 N. Si vous pesez 70 kg, vous exercerez une puissance d’environ 700 N simplement en restant immobile. Cela équivaut à 3,5 fois la masse corporelle en force de frappe. Pour rendre les choses encore plus étonnantes, votre coup de poing prend environ soixante millisecondes (60 ms) pour être lancé.

En outre, presque tous les entraîneurs de boxe vous apprendront à porter des coups en utilisant le bas du corps et la rotation du bassin. Par conséquent, afin de créer des coups de poing rapides et puissants. Nous devons générer de la force et la déplacer dans le corps aussi rapidement que possible !

Comment améliorer la puissance des coups ?

Renforcement  des techniques et des muscles

L’utilisation d’un sac de frappe plein est un moyen rapide d’améliorer la force de frappe surtout que vous n’avez pas besoin de savoir avec quoi remplir le sac de frappe. Commencez à vous entraîner avec votre sac une fois que vous l’avez obtenu. Utilisez les techniques classiques de la boxe pour améliorer votre technique et mettez-les en pratique sur le sac de frappe. N’oubliez pas d’engager complètement vos hanches à chaque coup de poing.

Commencez à ajouter de petits poids d’haltères à votre routine de boxe. Utilisez des haltères que vous avez du mal à soulever. Commencez par 2 ou 4 kg, ou 10 kg si vous soulevez fréquemment des poids. Essayez de frapper dans le vide avec les haltères. Le fait de frapper avec des haltères améliorera votre vitesse, l’endurance de vos épaules et votre force lors de la frappe.

Commencez par faire 12 à 15 coups de poing avec une main, puis passez à l’autre. Essayez de faire 10 séries par jour pour chaque main.

N’oubliez pas d’entraîner autant votre main gauche et votre main droite. Si vous avez une faiblesse évidente dans une main, concentrez-vous sur le renforcement de cette main. Un adversaire habile essaiera d’exploiter votre point faible pendant un combat. Vous serez un meilleur combattant si vous lui donnez le moins de points faibles que possible.

Au fur et à mesure que vous vous habituez à un poids plus lourd, augmentez-le progressivement.

Apprenez la technique de frappe

Pour frapper plus fort, maîtrisez la technique. La bonne technique de frappe ne rendra pas seulement vos coups plus durs, elle les rendra aussi plus efficaces.

Placez vos pieds et vos jambes dans les bonnes positions. Votre poids est supporté par vos pieds et vos jambes. Ils vous maintiennent en équilibre tout en vous permettant de transférer la puissance du bas vers le haut du corps, jusqu’à votre poing. Voici quelques conseils rapides à garder à l’esprit lorsque vous utilisez vos pieds et vos jambes.

Écartez vos pieds un peu plus que la largeur des épaules. En cas de doute, écartez-les un peu plus. Levez le talon de votre pied arrière et maintenez-le en place.

Maintenez les genoux légèrement pliés. Lorsque vous donnez un coup de poing, vos genoux peuvent donner une impulsion supplémentaire, ce qui vous donne plus de puissance.

Pour générer de la puissance, bougez vos hanches et votre torse. Essayez de frapper quelque chose sans bouger vos hanches ou votre corps. Ce n’est pas un coup de poing très puissant, n’est-ce pas ? Maintenant, essayez de frapper en déplaçant vos hanches et votre torse. N’est-il pas au moins deux fois plus puissant que le premier coup de poing ?

Voyez comment les golfeurs de haut niveau, les joueurs de tennis et les joueurs de baseball utilisent tous leurs hanches et leur torse pour générer plus de force. Il n’y a aucune raison pour que vous ne fassiez pas de même.

Veillez à expirer avant de frapper. L’expiration vous aidera à relâcher vos muscles avant le contact. Faites un bruit pendant que vous frappez si vous avez des problèmes pour expirer avant de frapper. Les artistes martiaux font cela tout le temps pour s’assurer qu’ils ont complètement expiré.

Pendant que vous donnez un coup de poing, penchez-vous légèrement en avant, rentrez votre menton et regardez votre cible. Vous vous penchez légèrement vers l’avant et vous baissez la tête pour ne pas risquer une contre-attaque, en restant immobile, il serait plus simple de viser. Gardez votre cible en vue lorsque vous dirigez votre coup. C’est une façon naturelle pour votre main de se guider.

Rationalisez votre poing et votre bras. Outre la puissance générée par vos hanches, l’aspect le plus vital d’un coup de poing réussi est une bonne technique du bras et du poing

Voici quelques conseils pour vous assurer que vous tirez le meilleur parti de votre bras et de votre poing.

Gardez votre bras et votre poing relâchés jusqu’au moment du contact. Serrez votre poing dès que vous entrez en contact avec votre adversaire ou le sac de frappe. Un poing détendu sera plus rapide et un poing serré donnera un impact plus dur.

Visez la zone la plus douloureuse. Si vous devez viser, viser les bons endroits. Les endroits où vous ferez le plus de dégâts sur une personne :

  • Menton
  • Plexus
  • Côtes

Apprenez diverses techniques de combat d’autres arts martiaux. La boxe et les arts martiaux peuvent vous aider à vous déplacer plus rapidement, à être plus souple et plus fort.

Pour résumer

Précision et vitesse

Toute personne qui donne un coup de poing rapide et bien placé augmente ses chances de blesser son adversaire, quelle que soit la force de son coup de poing. Par conséquent, vous devez toujours choisir la vitesse et la précision plutôt que la puissance.

Positionnement

Si vous voulez plus de puissance, assurez-vous d’être dans la position idéale pour donner un coup de poing. Cela signifie que votre adversaire doit se trouver à bonne distance de frappe et bien en face de vous.

Respiration

N’oubliez pas d’expirer après chaque coup de poing et d’inspirer lorsque vous avez terminé. Faites un bruit pour expirer si cela vous aide, mais ne retenez pas votre respiration car cela poserait rapidement votre vitalité.

Contre

Quelle que soit la vitesse de votre adversaire, si vous avez un timing parfait, vous pouvez toujours le battre, et le timing est essentiel pour les sports de combat. Vous savez probablement que les coups les plus douloureux sont ceux auxquels on ne s’attend pas.

Exercices pour frapper plus fort

Puissance

Bien que l’objectif ultime de la boxe soit de monter sur le ring et de combattre un adversaire, il faut beaucoup de préparation avant d’en arriver là. Vous devez évidemment apprendre à vous déplacer et à donner des coups de poing, mais vous avez également besoin d’entraînement particulier pour vous aider à augmenter votre force et votre puissance afin de pouvoir donner des coups de poing plus durs.

Voici des exercices que j’ai pu employer tout au long de ma brève carrière de boxeur.

Musculation

La musculation est toujours un entraînement fantastique, même si vous n’êtes pas un bodybuilder cherchant à devenir énorme et sec, elle permet de maintenir vos muscles forts et résistants.

Le gainage

Les exercices de gainage contribuent à renforcer le tronc en sollicitant certains muscles lorsque vous maintenez une position. La planche, par exemple, est un entraînement isométrique typique qui ne semble pas difficile jusqu’à ce que vous essayiez de tenir la position pendant deux ou trois minutes, ou plus longtemps si vous devenez plus fort.

Est-ce que la musculation me rendra lent ?

Selon les experts en boxe traditionnelle, l’ajout de poids au programme d’entraînement d’un boxeur le ralentit. Alors que les entraîneurs modernes croient aux avantages de la force, de la vitesse et de l’explosivité (comme le programme Tabata pour sac de frappe).

Les deux points de vue sont corrects : les entraînements de bodybuilding et de powerlifting peuvent entraîner un excès de masse musculaire. Cependant, lorsqu’il est fait correctement, la musculation peut être extrêmement utile à la boxe.

Natation

La natation est un entraînement cardio complet qui vous aide à développer votre endurance tout en renforçant le haut du corps et en vous permettant de mieux maîtriser l’équilibre et l’agilité dont vous aurez besoin sur le ring.

Entraînement avec un sac de frappe

L’entraînement avec un sac de frappe est un exercice physique intense qui nécessite une forme et une technique précises afin non seulement de développer la force mais aussi d’améliorer les coups de poing et le jeu de jambes.

Shadow Boxing

Le shadow boxing est un excellent entraînement car il vous permet d’imaginer un combat réel tout en améliorant votre technique. Vous pouvez faire du shadow boxing seul ou vous entraîner avec un coach en salle.

Exercices pour frapper plus vite

La force des coups de poing est un élément essentiel de la boxe, mais devenir un grand combattant ne se limite pas à porter des coups puissants. Chaque coup doit être rapide et précis, chronométré de manière experte et avec un rythme spécifique afin d’atterrir sur la tête et le corps de votre adversaire.

Le shadow boxing

Une fois encore, le shadow boxing est un entraînement formidable que vous pouvez réaliser n’importe où pour améliorer votre rapidité. En exerçant la vitesse et la technique, elles deviendront une seconde nature et s’intégreront naturellement à vos combats de boxe.

Le sac de vitesse (ou poire de vitesse)

Le sac de vitesse est spécialement conçu pour vous permettre d’entraîner la vitesse et le timing. Comme il se balance d’avant en arrière, vous devez apprendre la manière appropriée de répéter les coups afin d’avoir un enchaînement naturel et ainsi améliorer votre vitesse et votre timing.

HIIT avec sac de frappe

L’entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT) sur un sac de frappe peut vous épuiser complètement en peu de temps tout en développant vos muscles et en améliorant votre condition physique.

Pour tirer le meilleur parti de cet entraînement, concentrez-vous sur la vitesse plutôt que sur la puissance des coups. L’essentiel de l’entraînement consiste à frapper le sac le plus rapidement possible avec diverses combinaisons de coups, aussi longtemps que vous le pouvez, puis de continuer pendant quelques minutes supplémentaires.

Les pompes

On ne saurait trop insister sur le classique exercices des pompes pour aider les boxeurs à gagner en force et en endurance. Les pompes à une main permettent un entraînement ciblé des bras. Claquer entre les pompes ajoute un élément dynamique tout en améliorant votre vitesse et votre coordination. Les pompes inversées font travailler les triceps plutôt que les biceps, et le fait de placer les pieds sur un banc ou une chaise fait travailler différentes parties des muscles de la poitrine.

Bandes de résistance

Les bandes de résistance sont une alternative à la musculation et, à certains égards, une forme d’exercice plus approprié pour la boxe. Elles constituent également un équipement simple que vous pouvez garder chez vous ou au bureau si vous n’avez pas la place d’utiliser un ensemble complet de poids.

Qui a le coup de poing le plus puissant du monde ?

Il y a eu des cogneurs étonnamment puissants, des individus qui semblent capables de vous creuser les joues si vous avez la malchance de les recevoir. De grands boxeurs poids lourds tels que George Foreman, Joe Louis, Rocky Marciano et Mike Tyson, dont les poings étaient accompagnés d’un côté de folie froide comme de la pierre.

Dans un monde idéal, la puissance de frappe époustouflante de ces prodiges aurait été mesurée en laboratoire afin de pouvoir les comparer entre eux et avec les futurs frappeurs. Heureusement, au milieu de ce cauchemar de spéculations, il y a un cogneur qui a des chiffres pour soutenir son affirmation d’être le cogneur le plus fort du monde.

Francis Ngannou

Si vous n’avez jamais entendu parler de Francis Ngannou, poids lourd de l’ufc, ses coups ont peut-être résonné dans le temps et l’espace comme un code morse interstellaire. Comme l’a déclaré le président de l’UFC, Dana White, lors d’une conférence de presse, Francis Ngannou détient le record du monde du coup de poing le plus puissant. Son coup de poing a une puissance de 96 chevaux, ce qui est comparable au fait d’être frappé par une Ford roulant à toute vitesse. C’est l’équivalent d’une masse de 5 kg frappée à pleine vitesse sur votre crâne… 

Ces statistiques sont-elles complètement bidons ? Qui peut le dire ? Mais quiconque s’est incliné devant Ngannou sait que l’homme a une paire de poings féroces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *