Quels sont les différents styles de boxe ?

Style de boxe

La boxe est un sport unique en son genre, avec plusieurs techniques différentes. Avec ses nuances délicates et ses mouvements fluides, l’art de la boxe est très sophistiqué. Il s’agit d’un art martial dont la maîtrise nécessite des années de pratique.

Si vous avez déjà essayé la boxe, vous vous rendrez rapidement compte que cet art martial est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. Bien que les manuels techniques soient utiles et que l’apprentissage des principes de base soit toujours bénéfique, vous devrez tôt ou tard trouver votre propre identité en tant que boxeur cela ne passe pas par une couleur d’équipement, des gants de boxe ne cuir rouge ou tout autres éléments de design. Ce qui fera votre identité de boxeur passera par votre style de combat et votre capacité à vous entrainer efficacement.

Sans aucun doute, la boxe est l’un des sports les plus passionnants de la planète. Il y a quelque chose qui génère une excitation inégalée. Si vous en êtes au stade de votre carrière de boxeur où vous cherchez à définir votre propre style offensif et défensif, il est peut-être temps d’examiner les différents styles qui ont prévalu tout au long de l’histoire de ce sport.

Bien que ces styles ne soient pas tous facile d’accès, ils sont parmi les plus populaires. Aujourd’hui.

Le swarmer (L’agression constante)

Le swarmer, également connu sous le nom de crowder ou in-fighter, est la pire crainte de tout boxeur technique pur. Ils sont inflexibles et belliqueux. Un swarmer est un combattant qui tente de vaincre son adversaire en étant à la fois défensif et en exerçant une pression constante. Ils ne cessent de donner des coups de poing, encore et encore, laissant à leur adversaire très peu de place pour décrocher un coup de poing sur le bord.

Le swarmer est l’une des techniques les plus difficiles à maîtriser car elle implique une condition physique parfaite et l’endurance nécessaire pour exercer une pression constante sur le boxeur adverse. En vérité, la plupart des boxeurs s’efforcent d’obtenir le statut de « swarmer », mais il faut des années de pratique pour développer la technique requise pour vraiment submerger un adversaire avec une avalanche de coups.

La plupart des boxeurs qui revendiquent le style swarmer ont des carrières relativement brèves en raison du temps nécessaire pour acquérir ce niveau de compétence et construire l’endurance nécessaire. Il s’agit d’un style difficile à maintenir en raison de l’entraînement constant qu’il requiert.

La majorité des boxeurs qui utilisent ce style de boxe le font en se rapprochant de l’adversaire et en déclenchant des crochets et des uppercuts puissants et rapides. Tout en lançant ces formidables coups de poing, ils doivent également être capables d’échapper aux coups de poing de leur adversaire. Comme il faut normalement un moment ou deux pour se mettre dans la bonne position, ces boxeurs doivent soit être capables d’absorber de nombreux coups avant de pouvoir commencer à lancer les leurs, soit être rapides sur leurs pieds pour d’abord éviter, puis se déplacer à l’intérieur de leur adversaire pour commencer leur attaque.

Le slugger (Le cogneur)

Un boxeur qui utilise l’approche du slugger, comme son nom l’indique, compte sur des coups de poing puissants pour assommer son adversaire. C’est pourquoi ils fonctionnent si bien contre les swarmers ! Bien qu’un swarmer soit à l’intérieur en train de lancer des coups de poing sans arrêt, le slugger n’a besoin que d’un seul coup dur pour mettre fin au combat. Il gagne le combat grâce à la férocité de ses coups, plutôt qu’en fonction du temps ou du nombre de coups portés.

Les sluggers ont généralement le menton dur et n’ont pas peur d’encaisser quelques coups. Ils doivent le faire parce qu’ils sont plus grands et se déplacent plus lentement. Ils ont tendance à donner moins de coups de poing, mais lorsqu’ils le font, ils sont puissants, car un seul coup de poing peut assommer un adversaire.

Ce sont les combats que les gens apprécient le plus, car ils se terminent généralement avec quelqu’un au tapis. Si vous avez un bon swarmer qui peut tenir la distance avec un slugger, attendez-vous à un combat passionnant, avec beaucoup d’action et de coups durs.

Out-Boxer (L’approche technique)

L’out-boxeur, également connu sous le nom de boxeur pur, consiste à rester à l’extérieur et à marquer des points grâce à la distance et à la défense. Ces boxeurs utilisent leur intelligence sur le ring pour garder un espace sûr entre eux et leurs adversaires et pour frapper au bon moment. C’est souvent une approche très technique recommandé au débutant, même s’ils n’atteindront surement pas le niveau suffisant pour ce style, cela permettra une base technique solide pour la suite.

Ce style de boxe est toujours intéressant à regarder car il exige du combattant qu’il porte une courte succession de coups ou même un seul coup puis qu’il se retire. Bien que certains puissent le trouver ennuyeux car les combattants passent beaucoup de temps à attendre le bon moment pour frapper, l’out-boxer est le meilleur style à regarder pour les personnes qui aiment la stratégie.

De nombreux boxeurs qui utilisent ce style de boxe attendent que leur adversaire fasse le premier pas ou se rapproche d’eux avant de frapper. Ils ont généralement une longue portée car ils veulent garder leur distance avec l’adversaire et porter des coups à longue portée.

Contrairement aux combattants qui pratiquent d’autres styles de boxe, les out-boxers sont rarement mis à terre. Ces boxeurs gagnent en prenant des décisions judicieuses et en donnant des coups de poing propres et légaux.

Les contreurs

Les contre-attaquants de la boxe sont les pratiquants les plus précis de ce sport. Les contre-punchers sont connus pour leur extraordinaire capacité technique quasi parfaite. Ils font rater leurs adversaires et les punissent ensuite avec des contre précis et dévastateurs.

Ils ont la capacité de déconcerter complètement leurs adversaires en leur présentant des cibles manifestement faciles à atteindre, puis en se mettant habilement et gracieusement hors d’état de nuire tout en donnant des contre-attaques d’une précision étonnante. Le niveau d’information et d’expertise que possèdent les contre-attaquants est incroyable.

L’un des inconvénients d’être un contre-attaquant est le manque d’initiative. Les contre-attaquants se trouvent souvent sur le côté défensif des combats, attendant que leurs adversaires s’engagent dans l’offensive pour pouvoir agir avec une précision digne d’un laser. Cela signifie que les contre-attaquants sont rarement les agresseurs dans un combat et sont souvent dépassés.

Boxeurs-punchers (Le mélange des styles)

Le dernier style de boxe, le plus excitant, est un mélange. Ces boxeurs ont l’habileté technique et la grâce d’un out-boxer ainsi que la puissance destructrice d’un slugger. Il mélange efficacement le meilleur de tous les mondes en un seul style de boxe. Ce type de boxeur sont considérés comme des combattants bien équilibrés qui peuvent rivaliser sur le ring avec presque toutes les autres techniques de boxe. Ils peuvent généralement fatiguer un swarmer, écraser un out-boxer et frapper un slugger car ils se concentrent sur la vitesse et la puissance.

Ces boxeurs sont incroyablement complets. Ils n’ont pas besoin de compter uniquement sur la vitesse, la puissance ou la technique pour gagner un match. Ils disposent d’un large éventail de talents, ce qui leur permet d’être à la fois des agresseurs et des contreurs.

Contrairement aux combattants qui adoptent la technique du swarmer, qui peuvent parfois s’approcher trop près et se rendre vulnérables aux coups, ce type de boxeur prend le contrôle du ring, étudie attentivement son adversaire, fait ce qu’il doit faire et tire parti des erreurs de son adversaire.

Quelle est la technique de boxe la plus efficace ?

Le plus efficace n’existe pas dans un sport aussi imprévisible que la boxe. La boxe est une question de préparation.

Si la règle générale de la boxe veut que les swarmers battent les boxeurs-punchers, que les sluggers battent les swarmers et que les boxeurs-punchers battent les sluggers, elle n’est pas absolue. Ce règlement ne fait que souligner un avantage potentiel qu’un style de boxe peut avoir sur un autre.

Si certains considèrent les boxeurs-punchers comme la technique de boxe la plus efficace car la plus équilibrée, il est important de se rappeler que les boxeurs-punchers ont perdu à plusieurs reprises contre des boxeurs d’autres styles.

Dans un sport comme la boxe, il n’existe pas de style « le plus efficace » car tous les styles ont des défauts et des points forts. Si un combattant veut vraiment perfectionner l’art de la boxe, il développera les zones déjà fortes et travaillera à surmonter les déficiences.

Quel style de boxe dois-je choisir ?

Bien qu’il n’y ait pas de moyen clair de déterminer quel style de boxe est le meilleur, certaines caractéristiques d’un boxeur définissent son affinité avec les différents styles.

Le boxeur-puncher

Un boxeur doit être adaptable et polyvalent pour adopter cette approche. Il devra avoir un solide jeu de jambes ainsi qu’une puissance offensive puissante. Un boxeur-puncheur devrait tout avoir, d’une réflexion tactique à un haut degré de forme physique.

Le slugger (Cogneur)

Comme le titre du style l’indique, le cogneur requiert une puissance énorme derrière les coups de poing. Si les sluggers sacrifient la vitesse, ils compensent par la force physique, ce qui fait qu’un coup de poing en vaut dix. En plus de la force, un slugger doit avoir une résistance énorme car il doit endurer des coups afin de trouver l’ouverture parfaite pour un knockout.

Le swarmer

Les swarmers sont des combattants qui doivent être extrêmement en forme. Pour pratiquer cette méthode de boxe, un combattant doit constamment inonder son adversaire de coups de poing tout en conservant sa force. Un slugger, comme un swarmer, exige une endurance exceptionnelle car il doit être capable d’encaisser des coups massifs afin de trouver une ouverture. C’est pourquoi les carrières de swarmers et de sluggers sont généralement de courte durée. Que ce soit par le biais de l’entraînement ou du combat proprement dit, un tel style de combat va mettre votre corps à rude épreuve.

Out-Boxer

L’out-boxing, comme son nom l’indique, oblige le boxeur à combattre de l’extérieur. Un combattant ayant un avantage de taille et une grande envergure serait idéal pour pratiquer ce style. La longue portée l’aidera à maintenir l’espace tout en continuant à faire pleuvoir les coups de poing sur l’adversaire.

Le contreur

Cette méthode de combat nécessite d’être une personne très habile avec une bonne tactique et beaucoup de patience. Comme cette approche vise à irriter suffisamment l’adversaire pour qu’il commette une erreur, le contreur doit planifier soigneusement ses attaques. En plus de l’intelligence, un contreur doit avoir des pieds rapides et de bons réflexes pour éviter les coups de poing sur lesquels il a l’intention de lancer un contre.

Conclusion

Tous les débutant ont un style en tête lorsqu’il débute la boxe, le plus souvent cela correspond au style de leur boxeur préféré. Quoiqu’il en soit, vous avez la possibilité de vous entrainer durement pour essayer d’atteindre le style que vous souhaitez mais sachez que cela ne sera pas facile et qu’en fonction de vos pré disposition génétique, il serait sans doute préférable de changer de style si vous souhaitez progresser plus vite.

Concentrez-vous sur une bonne hygiène de vie, c’est-à-dire du sommeil de qualité, une alimentation saine et de l’entrainement ! Prenez soin de chaque chose de votre vie, ne serait-ce que la propreté de vos gants de boxe par exemple, améliorer votre quotidien jour après jour en gardant à l’esprit que vous souhaitez améliorer votre boxe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *